EDITO

Le plein de projets en 2018 !

Un an après la création du Pôle métropolitain, l’année 2018 a marqué une nouvelle étape pour le développement des services à destination des habitants du Genevois français et du Grand Genève.

Nous avons modifié nos statuts pour développer les nouvelles mobilités dans le Genevois français : le Pôle métropolitain prendra en charge le développement des plans de mobilité des entreprises (diagnostic et plan d’actions) et des services de covoiturage et d’autopartage dans le Genevois français. Les élus du Pôle métropolitain ont également affiché clairement l’ambition de doter le Genevois français d’une Autorité Organisatrice de la Mobilité (AOM) dès 2025. Cela suppose une mobilisation immédiate.

Les démarches menées ces dernières années sous une bannière commune nous permettent aujourd’hui de trouver les conditions de réalisation des grandes infrastructures de mobilité comme le Léman Express, et de quitter progressivement le terrain de la coordination et de la planification pour rentrer progressivement dans le déploiement des services à la population.

Un autre service public est d’ores et déjà porté par le Pôle métropolitain : la plateforme REGENERO dédiée à la rénovation énergétique du logement, accessible aux 420 000 habitants du Genevois français. La transition énergétique était à l’honneur en ce début d’année avec l’organisation des Assises européennes de la transition énergétique et la mise en œuvre d’un plan d’action pour la qualité de l’air (PACT’Air). Cet accord constitue une première au niveau européen pour une agglomération transfrotnalière.

Le développement économique et la formation comptent également parmi les priorités : le Pôle métropolitain poursuit la mise en réseau des centres français de la Cité des Métiers du Grand Genève et renouvelle ses efforts de promotion économique commune du Genevois français.

Enfin, en décembre 2018, l’assemblée du Pôle métropolitain du Genevois français a pris une délibération très symbolique de notre action : nous avons voté à l’unanimité le principe de l’élaboration d’un Schéma de Cohérence Territoriale (SCoT) à l’échelle du Genevois français dès 2021. C’est un geste fort puisqu’il porte la volonté d’une planification commune et intégrée de notre aménagement du territoire à l’échelle du Genevois français.

Notre région est désormais mieux identifiée dans les politiques publiques : la Région Auvergne-Rhône-Alpes a renforcé son soutien financier aux investissements du territoire via la rénovation de la convention de coopération métropolitaine signée en 2015 ; la Caisse des Dépôts et Consignations accompagne financièrement le programme de travail du Pôle métropolitain. Nous avons obtenu, avec nos partenaires du Grand Genève, des cofinancements de la Confédération suisse pour les infrastructures de transport transfrontalières pour la période 2019-2022 dans le cadre des différentes générations du Projet d’agglomération, quand bien même les montants n’ont pas été à la hauteur de nos attentes. Ce sont près de 80 millions CHF de cofinancement obtenus auprès de la Confédération suisse en 3 générations de Projet d’agglomération pour un programme d’investissement de 204 millions CHF dans le Genevois français en faveur de la mobilité durable.

A travers toutes ces actions engagées, le Pôle métropolitain remplit pleinement sa mission : agir ensemble pour garantir un développement plus maîtrisé de notre territoire. Un effort particulier est porté à la mise à disposition de nouveaux services à la population du Genevois français, qui, dans nos domaines de compétences, touchent le quotidien, qu’il s’agisse de services d’autopartage, d’accès facilité à la formation, ou de services liés à la rénovation énergétique des logements.

Jean Denais
Président du Pôle métropolitain
du Genevois français
Jean Denais
Président du Pôle métropolitain
du Genevois français

Nos actions

mobilite
La mobilité
amenagement
L'aménagement du territoire
energie
La transition écologique
economie
Le développement économique et la formation
communication
La communication